Warren Okombi (Les Lilas) : « Le jeu au pied est une très bonne arme pour un gardien »

À 22 ans, Warren Okombi officiera dans les cages des Lilas en Régional 1 cette saison. Le gardien de but passé par la JS Villiers Le Bel, le FCM Garges et le CSL Aulnay continue sa progression, lui qui a rejoint le groupe senior lilasien il y a 1 an. Ambitieux à titre personnel et collectif, Warren Okombi s’est confié à Actufoot.
OKEMBI Warren, Éducateur spécifique des gardiens de but JSVB

Pouvez-vous revenir sur le dernier match face à Linas-Montlhéry (1-1) ?

Je me suis blessé à l’entraînement, je n’ai donc pas pu jouer. Suite à un duel aérien, je suis mal retombé sur ma cheville. C’est une petite entorse. On n’a pas voulu prendre de risque. Sur le match, on a été dominé pendant 90 minutes, on ne va pas se mentir. Linas était dans notre groupe l’année dernière, ils font partie des favoris, c’est donc un bon point de pris à l’extérieur.

Dites-nous quelques mots sur la préparation estivale…

Collectivement, on a fait une bonne préparation, de bons matches amicaux, avec un nouveau groupe et un nouveau staff. C’était différent du précédent coach Bruno Naidon. C’était assez physique, on a beaucoup couru. On a fait de la tactique aussi. Je pense que ça paiera au fil de la saison, on va monter en régime.

Comment s’est passé le changement d’entraîneur pour vous ?

Je suis arrivé aux Lilas la saison dernière et Mickaël Magne était mon coach en réserve. Je ne suis donc pas dépaysé. C’est un coach qui prône la gagne et je pense que sa philosophie de jeu va embêter beaucoup d’équipes cette saison.

Justement, quel est l’objectif en championnat cette saison ?

On va fonctionner par étapes : prendre le plus de points possible durant la première partie de saison et on y verra plus clair à la trêve hivernale. On se fixera un objectif par rapport à notre classement : la montée ou le maintien.

« On a une bonne relance et une défense assez solide »

Comment abordez-vous le prochain match de samedi contre Rungis, qui se jouera chez vous ?

De façon sereine. On connaît les forces de Rungis, qui était également en Régional 1 l’année dernière. J’avais pu jouer 1 match contre eux. C’est une équipe assez athlétique, très forte dans le domaine aérien. On a orienté nos spécifiques gardien là-dessus cette semaine. Je ne suis pas à 100%, mais je pense être là pour le match.

Quelles sont les points forts et faibles de votre équipe ?

On a une bonne relance et une défense assez solide, comme en témoigne le dernier match contre Linas : on a concédé beaucoup d’occasions, mais ce n’est rentré qu’une fois. On péche encore un peu au milieu de terrain, on a beaucoup de nouveaux et ça manque forcément d’automatismes. Mais ça va venir, on est en reconstruction…

« Intégrer un groupe National 3 »

Quels sont vos objectifs personnels ?

Pour cette saison ne pas me blesser, c’est essentiel ! À court terme, j’espère intégrer un groupe National 3 pour continuer ma progression. Depuis U17, je ne cesse de progresser de niveau en niveau. Les Lilas c’est une bonne expérience, un club qui a un bon historique au niveau régional et même national.

Comment êtes-vous arrivé au poste de gardien ?

Ça s’est fait un peu à l’image d’un joueur de ma génération et avec qui j’ai joué à la JS Villiers Le Bel : Mike Maignant. Lors d’un tournoi, le gardien s’est blessé, je suis allé dans les cages et j’ai kiffé (sic) alors j’ai gardé les gants !

Quels joueurs vous inspirent à ce poste ?

Il y a Brice Cognard de l’AS Poissy, un profil que j’aimerais bien atteindre en terme de jeu au pied et dans les sorties aériennes. Hamou Cissé de l’Espérance Aulnaysienne aussi… Dans le monde professionnel, j’apprécie particulièrement Mike Maignant (Lille), Steve Mandanda (Marseille) ou Baptiste Reynet (Toulouse). Des joueurs qui ont un très bon jeu au pied : une très bonne arme.

Propos recueillis par Julien Guibet
ActuFoot.com

Laisser un commentaire